Christ Azika-Eros

A propos

Lundi 16 Janvier 2017


Bitcoin : innovation et opportunités business

Le Bitcoin est un système monétaire inventé par un inconnu portant le surnom de Satoshi Nakamoto. Cette invention a fait coulé beaucoup d’encre car elle permet de s’échanger de l’argent à distance en toute sécurité sans passer par un intermédiaire comme une banque par exemple. Derrière cette avancée se cache une technologie que l’on peut exploiter pour mettre sur pied des solutions à des problèmes jusqu’à lors difficiles à résoudre.
Le Bitcoin Lorsque vous vous rendez dans un pays qui utilise une monnaie différente de la votre, vous échangez votre argent pour utiliser la monnaie locale avec les marchants du pays visité. Le Bitcoin est avant tout une monnaie : vous pouvez échanger votre argent au près d’un bureau de change en ligne comme Bitcoin.com. Vous recevrez en retour des Bitcoins, que vous pouvez utiliser chez plusieurs marchants comme Showroomprive.com.ou encore l’entreprise high-tech Xiaomi.

Cette monnaie est principalement virtuelle car il n’existe pas officiellement de billets de banque ou des pièces de monnaie Bitcoin. Pour gérer votre argent, vous devez utiliser un logiciel ou une application mobile. Celle-ci vous permettra de créer une adresse Bitcoin se présentant de sous la forme : 3J98t1WpEZ73CNmQviecrnyiWrnqRhWNLy. Tel un RIB, cette adresse est l’identité de votre compte ; elle vous sera utile pour payer et recevoir des Bitcoins.

La grande particularité de cette monnaie numérique réside dans son monde de fonctionnement. Des ordinateurs appelés mineurs sont répartis partout dans le monde et sont connectés entre eux. Ils possèdent tous une copie complète de toutes les transactions qui se sont déroulées depuis la création de cette monnaie. Lorsque 2 adresses s’échangent de l’argent en Bitcoin, ces serveurs réalisent des opérations complexes pour authentifier et autoriser le paiement, ce de façon totalement autonome, sans le recourt de l’homme ! L’opération dure quelques minutes puis chaque transaction, appelée « bloc », est rattachée aux blocs précédents sur TOUS les serveurs du réseau. Les transactions forment alors une « chaine de blocs » qui se traduit en anglais Blockchain.

En clair, vous pouvez envoyer et recevoir de l’argent à distance, de façon sécurisée, sans passer par une banque. Il n’y a pas d’intermédiaire donc quasiment pas de frais ! Par exemple, les frais de transfert d’argent avec Western Union peuvent avoisiner 5.4% tandis qu’une transaction Bitcoin vous coutera 0,004 Bitcoin soit environ 3 euros à l’heure où j’écris ces mots. Ces frais de transactions sont distribuées au serveur qui a permis d'authentifier la transaction. D'ailleurs, n'importe qui peut théoriquement disposer d'un tel serveur ; cela vous coutera en machines, électricité, connexion Internet + un peu de chance. Le Blockchain Le blockchain est une technologie qui s’appuie sur la puissance d'un ensemble de serveurs pour transférer de façon sûre un contenu digital d’une adresse à une autre. Les mathématiques impliquées pour réaliser ces opérations permettent au réseau de fonctionner en toute autonomie sans l'intervention de l’humain.

Dans certains pays, il arrive qu’un terrain immobilier soit vendu à plusieurs personnes en même temps, par un individu qui n’est même pas le propriétaire du bien concerné… Pour régler un tel problème, on a besoin d’une base de données qui ne peut être corrompue, qui permet d’authentifier sans fraude possible l’identité du vendeur et la véracité d'un titre de vente.

Le blockchain répond à ce problème car une transaction enregistrée (par exemple, la vente d'une maison) ne peut jamais être modifiée ni retirée, ce grâce aux mathématiques impliquées sans oublier qu'il faille modifier les enregistrements contenus dans tous les serveurs du réseau. Tous ceux qui le souhaitent peuvent disposer d’un serveur et donc d’une copie intégrale de toutes les transactions qui se sont déroulées. Chaque propriétaire disposerait alors d’une adresse (comme celle du Bitcoin) à laquelle est rattachée ses biens immobiliers sous forme de documents numériques. Autre point important à souligner, contrairement au système bancaire où une entité tiers peut avoir la main sur un compte bancaire lambda (prélèvement automatique), dans le cas du blockchain, seul le propriétaire du bien numérique peut enclencher un transfert à partir de son compte. Enfin, le blockchain peut interdire la création de nouveaux titres immobliers, n'autorisant ainsi que le transfert d'un titre d'une personne à une autre.

Les applications sont nombreuses. Par exemple, le fait que les données soient infalsifiables font du blockchain un choix intéressant en ce qui concerne l’audit de données numériques ou d’un historique de transactions. Conclusion Le Bitcoin est présenté comme le moyen de paiement qui va révolutionner le monde de la finance. De part sa nature, les transactions sont publiques, ce qui à mon sens pose un réel problème de confidentialité. C’est la raison principale de mon faible engouement pour cette monnaie telle qu’elle est aujourd'hui. Cependant, le blockchain est une technologie novatrice qui facilite le transfert à distance sans intermédiaire et peut réduire considérablement la fraude. Bien que jeune car né en 2008, plusieurs entreprises et organismes fournissent déjà des systèmes de blockchain que l’on peut adapter à son besoin : Euthereum, IBM ou encore le géant Microsoft. Prenez donc le pas du blockchain et maitrisez cette technologie avant qu’il ne soit trop tard. Pour les plus curieux, OpenClassRooms a publié un cours sur cette monnaie numérique. Ressources _ Le PDF descriptif publié par Satoshi Nakamoto
_ OpenClassRooms, comprendre le Bitcoin et la Blockchain
_ Bitcoin.com, pour acheter et vendre des Bitcoins
_ Ethereum, probablement le projet de blockchain le plus connu
_ Microsoft, le Blockchain de Microsoft
_ IBM, le Blockchain d'IBM


Christ Azika-Eros's picture Je suis Christ Azika-Eros, entrepreneur congolais-français, manager marketing à Airtel Congo. Auteur de LikeaBossBook.net, j'ai terminé mes études au sein du Mastère Spécialisé Centrale-ESSEC Entrepreneurs et suis diplomé de TELECOM Bretagne en IT et Télécommunications.